whey-nouvelle-zelande

La protéine de lactosérum, un des compléments alimentaires les plus vendus de la nutrition sportive

Pratiquer un sport de manière régulière nécessite forcément que vous prêtiez attention à votre alimentation. Il est vrai que de nombreux sportifs occasionnels prennent le sport comme excuse afin de justifier des habitudes alimentaires néfastes à leur santé (abus d’aliments transformés, de graisses saturées associées à des excès de sucres simples ou d’alcools). Cependant, lorsque le sport s’installe durablement dans le quotidien d’une personne, la nutrition change et les sportifs se tournent alors vers une vie plus saine, synonyme de longévité et de bien-être. Une alimentation saine associée à une pratique sportive régulière constitue le premier pas vers une vie plus agréable et harmonieuse. Disons également que votre longévité dépend aussi en grande partie que votre activité physique quotidienne et de la qualité nutritionnelle des nutriments que vous donnerez à votre corps. Dans cet esprit, les sportifs se tournent volontiers vers les suppléments nutritionnels dans le but d’obtenir les nutriments nécessaires à leur métabolisme et à la performance sportive. Il est d’ailleurs communément accepté de dire que les besoins nutritionnels des athlètes sont généralement supérieurs à ceux des sédentaires. L’objet de cet article sera donc de vous donner une définition des compléments alimentaires, et d’en discuter les tenants et aboutissants…

Définition des compléments alimentaires: une source de nutriments utiles à la performance sportive et au bien-être

Quand vous prenez l’habitude de la pratique sportive ou que vous vous entraînez depuis longtemps, vous essaierez aussi d’améliorer vos performances et vos résultats sportifs. Dans ce cadre, les compléments alimentaires peuvent vous fournir des nutriments de qualité élevée, qu’il s’agisse de macro ou de micronutriments. Vitamines, minéraux, oligoéléments ou protéines peuvent vous apporter une aide nutritionnelle concrète dans le cadre sportif. C’est malheureusement d’autant plus vrai que la qualité des aliments actuels laisse plutôt à désirer. Ajoutons que les sports de force et de musculation ont amené la plupart des pratiquants à se supplémenter avec des compléments alimentaires car ils obtiennent alors plus sûrement les nutriments dont ils ont besoin. De toute évidence, un milkshake de protéine vous apportera 30 grammes de protéine pure pour 120 calories alors que l’équivalent alimentaire vous apporterait certainement plus de 300 calories pour un aliment maigre et de bonne qualité. Les compléments alimentaires sont alors à considérer comme des aliments fonctionnels, lesquels vous apportent uniquement ce dont vous avez besoin. C’est bien pour cette raison que nous parlons d’une complémentation alimentaire.

Un complément ne remplace pas votre alimentation, il la complète, comme son nom l’indique

creatine-en-capsules

La créatine, le complément alimentaire le plus vendu des sports de force

Nous en venons naturellement à définir ce qu’est un complément alimentaire, c’est à dire qu’il complète une alimentation censée fournir la majorité des macro et micronutriments nécessaires au métabolisme normal de l’être humain, sédentaire ou sportif. Par extension, un supplément nutritionnel est censé fournir un apport supplémentaire en nutriments (macro ou micro) à une alimentation journalière qui là, est considérée comme complète, même s’il s’agit actuellement plus d’une hypothèse que d’une réalité. Cela étant, le terme de complément alimentaire est aujourd’hui plus fréquemment utilisé que le second ; notez cependant la nuance de sens. Ajoutons qu’il s’agit de produits alimentaires destinés à vous apporter des nutriments spécifiques en fonction d’une certaine concentration.

Par exemple, un complément en vitamine C 1000 mg vous apportera cette quantité d’acide ascorbique en une seule gélule, contrairement aux aliments qui ne peuvent vous en apporter autant à partir d’un seul produit, fruit ou légume. En réalité, il est fort peu probable que plusieurs fruits et légumes vous en apportent autant sur un seul repas, voire sur la journée. Ne reste ensuite qu’à connaitre vos besoins alimentaires en micronutriments. A vrai dire, une dose élevée de vitamine C n’est peut-être pas le meilleur exemple mais disons que la question de la vitamine D est d’ailleurs souvent sous-estimée. Là aussi, il est peu probable que votre alimentation suffise à combler vos besoins nutritionnels en cholécalciférol. La recherche scientifique a d’ailleurs démontré que des quantités élevées de vitamine D de 2000 UI ou plus seraient plus à mêmes de répondre aux besoins alimentaires réels de l’homme.

Les aliments fonctionnels et les compléments alimentaires sont spécifiques, avantageux et pratiques à utiliser

Naturellement, les compléments alimentaires répondent à une certaine fonction ou utilisation spécifiquement déterminée. Dans cette optique, l’usage des compléments peut se définir en termes d’objectifs santé, bien-être, prise de masse musculaire, endurance, définition et sèche, pour réduire le stress ou favoriser la performance sportive. A cette fin, nous comprenons aussi qu’au delà de cette définition des compléments alimentaires, il faut comprendre qu’ils s’adressent à tout public, sédentaires comme sportifs, musculation ou endurance.

Associer les compléments alimentaires à l’alimentation quotidienne

Si vous êtes sédentaire, vous avez sans doute moins l’habitude de prendre des compléments alimentaires que les pratiquants de la musculation par exemple. Cependant, il ne s’agit jamais que d’une question d’habitude. Comme nous l’avons vu, par définition les compléments alimentaires ont pour vocation de s’associer à l’alimentation journalière mais pas de la remplacer. Cela n’aurait d’ailleurs aucun sens. Sur le plan légal, les boites et flacons présentent d’ailleurs la mention « Ne se substitue pas à l’alimentation ». Alors comment associer vos compléments alimentaires à votre alimentation ?

Prendre un complément alimentaire se fait en fonction d’un objectif santé, bien-être, longévité ou sportif

big-yam-farine-patates-douces-whey

Le Big Yam, un Gainer français et sain à base de farine de patates douces

Nous l’avons vu, la prise de compléments dépendra de votre objectif. Celui qui cherche à maintenir sa santé, qui prend de la vitamine C et D par exemple, ne prendra pas la même chose qu’un culturiste qui cherche à gagner de la masse musculaire, ni de la même façon. Cependant, il y a des points communs entre les deux cas. Ainsi, les micronutriments se prennent pendant les repas alors que les besoins nutritionnels entre les personnes peut varier, même s’il existe une quantité journalière minimale et maximale.

Ensuite, pour les macronutriments, protéines en poudre, Gainers, ils se prennent en dehors des repas (sauf pour les substituts de repas) afin d’apporter un surcroît de calories jugées utiles à l’objectif à atteindre. Ainsi, qu’il s’agisse des micronutriments ou des macronutriments, il s’agit bien évidemment que vous sachiez déterminer vos besoins nutritionnels en fonction de vos objectifs. Pourtant, vous devrait cependant toujours prendre en compte que des suppléments ne peuvent pas être pris à la place de votre alimentation mais qu’ils peuvent la compléter utilement. Nous l’avons déjà dit mais c’est une tendance psychologique persistante que de croire qu’un produit alimentaire peut remplacer l’alimentation, même en partie.

Les compléments alimentaires se basent sur des formules spécifiques qui ne sont pas obtenues par le biais de l’alimentation

Ensuite, certains compléments alimentaires peuvent présenter une fonction particulière qu’il n’est pas possible d’obtenir avec l’alimentation. C’est par exemple le cas des brûleurs de graisse. Ces compléments vont stimuler la perte des calories à partir d’une certaine association de stimulants et d’autres nutriments alors que la caféine du café seule ne pourrait pas le faire. Là encore, nous revenons sur la notion d’apport alimentaire spécifique avec les suppléments nutritionnels. Pour finir, nous pourrions dire que d’un point de vue général, hors objectif spécifique, le premier complément alimentaire à prendre serait sans doute le multivitamines, étant donné la qualité assez médiocre des aliments standards actuels. Là aussi, un peu de bon sens vous incitera à vous tourner vers l’alimentation biologique plutôt que de vous nourrir trop fréquemment des aliments industriels des supermarchés.

YAM Nutrition