Les BCAA
| 0 commentaires

Les BCAA

Les acides aminés branchés, un sujet maintes fois débattu sur les forum, les réseaux sociaux et autres plateformes de discussion dans des débats qui ne trouvent jamais d'issue, dans un sens ou dans l'autre. Acides aminés essentiels, votre organisme n'est pas en mesure de synthétiser la Leucine, l'Isoleucine ni la Valine. Vous avez donc nécessairement besoin d'alimenter votre corps en BCAA de manière quotidienne, en même temps que les autres acides aminés essentiels.

Notons d'ailleurs que cette notion d'acides aminés essentiels (AAE) et non-essentiels peut déjà être remise en cause étant donné que les acides aminés sont considérés comme des substrats énergétiques comme les autres durant l'exercice. De là, la baisse excessive du taux plasmatique de certains de ces acides aminés comme la Glutamine (considérée comme non-essentielle) a montré qu'elle agissait négativement sur la récupération post-entraînement. A priori, il n'y a rien d'étonnant à cela puisque la L-Alanine et la L-Glutamine sont les deux acides aminés prioritaires de la reformation du glucose (néoglucogenèse).

Les BCAA, des acides aminés branchés relativement essentiels aux bodybuilders

Placés dans leur contexte, les BCAA sont des acides aminés présentant autant d'intérêt que les autres AA essentiels, chacun d'entre eux étant relativement considéré en fonction de son rôle propre et associé. En effet, et même si cela peut vous sembler un peu difficile à comprendre, c'est que le contexte alimentaire joue un rôle déterminant sur le métabolisme des acides aminés, et branchés en particulier. D'un point de vue spécifique, les BCAA sont métabolisés dans le muscle lui-même, contrairement aux autres acides aminés. C'est généralement ce type d'argument qui vous est servi par la plupart des revendeurs de compléments alimentaires. Autrement dit, la plupart des boutiques du Web ou des vendeurs insisteront sur le fait que les BCAA vous aideront à faire de l'énergie pendant l'exercice alors qu'il s'agit plutôt du rôle des glucides, et du glucose en particulier.

Pourquoi faire de l'énergie avec des BCAA alors que vos réserves de glycogène le font aussi ?

Ici, on marche un peu sur la tête. A vrai dire, si vous voulez faire de l'énergie avec des acides aminés, Peptopro le fera très nettement mieux que des acides aminés branchés et vos réserves de glycogène le feront aussi. Non, plus sérieusement, si l'on vous propose ces “conseils d'utilisation”, c'est que votre revendeur tient surtout que vous consommiez rapidement vos BCAA afin de vous en revendre plus vite ensuite. On vous dira aussi que de prendre des BCAA avant ou pendant l'entraînement réduira le catabolisme post-exercice mais là encore, c'est une réalité toute relative. Si vous vouliez réellement réduire le catabolisme avec des acides aminés, vous prendriez plutôt de la L-Alanine et de la L-Glutamine puisqu'il sont réduits en glucose bien plus souvent que les BCAA. A nouveau, Peptopro sera nettement plus efficace à réduire le catabolisme ou à vous donner de l'énergie que ne le feront des acides aminés branchés.

Pourtant, les acides aminés branchés, essentiels ou pas, sont des AAE comme les autres. Cela veut dire que vous obtiendrez certainement de meilleurs résultats en les prenant avec un ou deux repas afin d'enrichir votre alimentation en acides aminés que de les perdre à faire de l'énergie pendant l'entraînement.

Les BCAA sont glucoformateurs mais bien d'autres fonctions leurs sont dévolues

Il est vrai que les BCAA sont glucoformateurs mais ils ont aussi d'autres rôles au sein de votre organisme. En effet, la recherche scientifique a prouvé que la L-Isoleucine était impliquée dans l'assimilation du glucose au niveau cellulaire par le biais des récepteurs GLUT4. La L-Valine joue également un rôle important au niveau de la gestion du taux de glucose sanguin et de la synthèse de l'énergie cellulaire. Quand à la Leucine, vous connaissez son rôle sur l'activation de la synthèse des protéines par le biais de la voie mTOR/AKT/p70S6. A partir de cet argument, vous me direz facilement que la Leucine est sans doute l'acide aminé le plus essentiel à la croissance musculaire mais aucun d'entre eux n'est dispensable à la croissance musculaire ni à d'autres rôles impliqués plus ou moins directement au métabolisme énergétique.

La Leucine est anabolisante ou insulinogène en fonction de la quantité ajoutée

Concernant la Leucine, des expériences cliniques ont prouvé que d'en ajouter 1,5 gramme augmentait l'efficacité d'un shake de protéine, que 3 grammes le faisait aussi mais que d'en prendre 5 précipitait les acides aminés vers la néoglucogenèse. Autrement dit, un apport supplémentaire de L-Leucine est intéressant si vous voulez optimiser l'anabolisme mais à partir d'un certain point, c'est la synthèse du glucose qui prend le dessus. Logiquement, cela s'explique puisque la Leucine est insulinogène, tout comme l'est le glucose. Toutes ces raisons ont amené Yam Nutrition a développer Bombi à partir d'un complexe complet d'acides aminés et de Taurine et non pas de BCAA seulement. Nous vous invitons à en faire l'essai, avant ou pendant l'entraînement; vous apprécierez certainement la différence...

Aperçu de l'article Glycine et Leucine
Prochain message La Leucine

Laissez une réponse

Scroll